Garage de la Rochette Accueil,Actualité INFO hebdo de la semaine du 07/02/2022

INFO hebdo de la semaine du 07/02/2022

1 ) Les voitures autonomes, bientôt la sieste au volant ?

2 ) Le contrôle technique fête ses 30ans !

3 ) La DS e-performance, première voiture française de plus de 800 chevaux

1 ) Les voiture autonome, bientôt la sieste au volant ?

Les voitures les plus récentes, notamment les électriques, sont aujourd’hui intégrés de technologie leur permettant d’être “autonome”, c’est à dire qu’elles sont capables de conduire d’un point A à un point B et ceci sans l’aide du conducteur, qui devra juste poser les mains sur le volant toutes les 40 secondes sinon le véhicule s’arrêtera.

Un des gros problèmes juridiques qui se posera à l’avenir, c’est la question de la charge probatoire, qui va devoir prouver, souligne l’avocat Thomas Malengreau. 

Il y a effectivement une sorte de boîte noire, une série de données qui sont récoltées par le système de conduite automatisée.

Pour la petite personne physique, qui se trouve face à une technologie très opaque, très complexe à appréhender, cela peut être très difficile à prouver une faute, cela peut être très difficile de prouver l’existence d’une faute, ou de prouver que c’est le système qui a été défaillant.

En cas d’accident, il y aura donc analyse de la boîte noire, et des images des caméras qui ont filmé la scène. La question qui se pose alors, est celle de la protection des données. La technologie opaque et très complexe n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre.aa

2 ) Le contrôle technique fête ses 30ans !

Tous les 2 ans, pour les véhicules âgés de plus de 4ans, il est obligatoire de passer son véhicule au contrôle technique. Cette obligation est très importante afin de s’assurer que son véhicule est sain et peut prendre la route sans problème.

Avant le contrôle technique obligatoire, il y avait l’auto-bilan dans les années 1950, qui consistait à effectuer un contrôle dans son village avec une remorque ou un camion sur la base du volontariat.

De 1992 à 2022, trente années séparent ces deux dates avec à la clé beaucoup de changements. « C’est incontestable qu’au début du contrôle technique des voitures on trouvait pas mal de poubelles ambulantes. On expertisait des véhicules sortis en 1970, 1980 et qui avaient pour beaucoup d’entre eux des problèmes de rouille. Ces problèmes étaient majeurs. Maintenant, on ne les voit plus. On le doit en grande partie à l’évolution positive des constructeurs automobiles qui ont avancé dans de nombreux secteurs. Prenez les modifications en termes de sécurité, elles sont énormes. Tous les modèles effectuent des crashs tests qui ont pour vertus de mieux protéger les passagers. Il y a quelques jours, un mécanicien m’a montré une voiture qu’il était allé récupérer après un accident.
Le moteur était arraché sous la violence du choc, l’habitable avait pourtant résisté et le conducteur était sorti indemne de son accident. Revenons trente ans en arrière, cette même personne serait décédée de son accident ».

3 ) La DS e-tense performance, première voiture française de plus de 800 chevaux


Le jeune constructeur DS du groupe Stellantis a dévoilé hier par surprise (lundi 07/02/2022) le concept car e-tense performance. Le constructeur explique que ce concept car a été conçu en tant que “laboratoire d’essai” afin d’accélérer la mise au point des technologies des prochaines créations de DS automobiles.

Coté esthétique, la peinture évolue selon la lumière et l’angle de vue, dû à une teinte “interférentielle à effet scarabée”. Une partie du capot et de la face arrière sont peintes en noir. Un large logo plaqué à l’arrière et c’est un peu près tous.

La partie intéressante de ce concept car est bien évidemment situé sous le capot, la chaîne de traction est désormais constituée de deux moteurs électriques dont la puissance cumulée atteint 600kw (815ch). D’après DS performance, le véhicule est capable de développer 8000nm de couple ! Pour que l’engin reste pilotable, il est bien sûr équipé d’une transmission intégrale.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Vérification quotidienne d’un véhiculeVérification quotidienne d’un véhicule

En cette période de froid hivernale, il nous semble important de vous donner quelques conseils d’entretien à effectuer vous même !

Une inspection visuelle de votre auto

Pneu :

Des pneus sous-gonflés brûlent du carburant supplémentaire et entraînent une usure plus rapide. Des pneus sur-gonflés peuvent endommager la suspension de votre voiture et réduire la traction. L’adhérence en sera affaiblie, la distance de freinage agrandit, la superstructure s’abîmera à chaque tour de roue et à force, un risque d’éclatement est plus grand.

Les pneus d’hiver sont-ils requis par la loi dans votre région ? Si oui, il s’agit du moment idéal pour effectuer leur rotation par votre mécanicien. Pour le savoir consultez : https://garagedelarochette.fr/nouvelle-reglementation/

Feux :

N’attendez pas d’être dans une mauvaise situation pour remplacer votre phare grillé !

  • Des indicateurs de clignotants aux feux de recul, il suffit de 5 minutes chaque mois pour vérifier les phares de votre voiture et vos pneus. C’est facile vous allumez absolument tout, mettez la marche arrière (juste le contact suffit pour mettre de la tension), n’oubliez pas les phares antibrouillards avant et arrière.

Amortisseurs :

La règle de base est d’environ tous les 80 000 kilomètres (cela dépend aussi de votre conduite) – ou si votre voiture est déséquilibrée ou rebondi lorsque vous poussez vers le bas sur le pare-choc ou pendant que vous conduisez.

Les freins :

En ce qui concerne l’entretien, les freins doivent être en haut de votre liste. Les signes clairs que les freins de votre voiture ont besoin de remplacement comprennent :

  • Un crissement, grincement ou sifflement lorsque vous poussez la pédale de frein.
  • Si votre véhicule tire d’un côté lorsqu’il ralenti ou si la pédale de frein semble molle lorsqu’elle n’est pas poussée.
  • Du fluide de freinage qui fuit – un immense drapeau rouge !

Les fluides :

Vérifiez l’huile une fois sur deux quand vous faites le plein d’essence. Parce que l’huile sert à lubrifier, refroidir et nettoyer le moteur, cela vous aidera à prolonger la vie du moteur de votre voiture.

Pendant que vous y êtes, vérifiez et remplissez le liquide de direction assistée s’il est faible. Sinon, vous risquez d’endommager la pompe de direction assistée.

La même chose vaut pour le liquide de refroidissement du moteur – sans radiateur, votre auto n’est bonne à rien. Rincez le système de refroidissement environ tous les 90 000 kilomètres

La courroie :

Ouvrez le capot et jetez-y un coup d’œil, si la courroie est fissurée, qu’il y a de l’usure ou qu’elle est effilochée il faudra la changer.

La batterie :

Une solution facile pour les contacts de la batterie corrodés qui empêche votre voiture de s’allumer est d’utiliser une brosse métallique. Frottez les deux bornes de la batterie et à l’intérieur bornes de raccordement jusqu’à ce que le métal soit propre. Faites-le au besoin, surtout quand il y a excès de dépôts minéraux. 

Si votre batterie a des couvercles de ventilation, retirez-les pour vérifier les fluides électrolytiques. Utilisez de l’eau distillée pour les recharger aux niveaux recommandés par le fabricant si nécessaire. Cela contribuera à prolonger la vie de la batterie de votre voiture.

Les filtres :

Il est important de garder votre moteur propre, à la fois à l’extérieur et à l’intérieur.

  • Repérer les fuites et l’entretien est plus facile sur un bloc-moteur propre.
  • La poussière et la saleté peuvent obstruer les tuyaux, vannes et capteurs dans un moteur et l’empêcher de fonctionner correctement.

Il faut remplacer les filtres selon le manuel du propriétaire, parmi eux :

  • Filtre d’huile
  • Filtre à air du moteur
  • Filtres à combustible
  • Filtre de liquide de transmission.

Dernier conseil, faites entretenir votre véhicule par un professionnel !

INFO de la semaine du 20 / 12 / 2021INFO de la semaine du 20 / 12 / 2021

Les modèles de la gamme Peugeot

Les véhicules proposé par Peugeot son nombreux et de catégorie différente :

citadine : légère et peu puissante elle convient au trajet court et urbain

berline : doté d’un moteur puissant, d’un long gabarit et assez basse, elle est faite pour la route et les kilomètres

SUV : polyvalent haut et spacieux, les SUV ont séduit les automobiliste puisqu’ils représentent 39% des parts du marché Européen en 2020

-gamme sport : Seulement la 508PSE pour le moment, décliné aussi en break, ces véhicules sont créés pour la performance

utilitaire : cette gamme de véhicule est d’avantage utilisé par les professionnels, il sont très spacieux et donc pratique pour charger du matériel volumineux et encombrant, leur gabarit est conséquent.

Citadine

108

 

 

Finition :         

Motorisation :

Like

1.0 vti 69ch

Access

1.0 vti S§S 69ch

Active

1.0 vti etg5 69ch

Allure

1.2 puretech 82ch

Féline

 

208

 

Finition

Motorisation

Like                 

pureTech 75      

Access             

puretech 100

Active             

puretech 130

Allure             

bluehdi 100

Féline             

e-208 (136ch, totalement électrique)

Berline

308 / 308 sw

 

Finition :                         

Motorisation :

Active

110ch essence     

Allure

130ch essence      

GT

130ch diesel

 

180ch hybride                           

 

225ch hybride

 

508 / 508 sw

   

finition :

motorisation :

Active

1.6 puretech 180ch

Allure

1.6 puretech 225ch

GT

1.6 bluehdi 130ch

 

2.0 bluehdi 160ch

 

SUV

2008   

Motorisation :

finition :

1.6 puretech 100ch           

Active

1.6 puretech 130ch           

Allure

1.6 puretech 155ch           

Gt line

bluehdi         100ch           

Gt

bluehdi         130ch

 

e-2008          136ch

 

3008

Motorisation :

Finition :

1.2 L PureTech de 130 ch

Access

1.6 L PureTech de 165 ch

Active

1.6 L PureTech de 180 ch

Allure

1.6 L BlueHDi de 100 ch

Crossway

1.6 L BlueHDi de 115 ch

Gt line

1.6 L BlueHDi de 120 ch

Gt

1.5 L BlueHDi de 130 ch

 

2.0 L BlueHDi de 136 ou 150 ch

 

2.0 L BlueHDi de 180 ch

 

hybride de 225 ch

 

hybride de 300 ch

 

5008

Motorisation

Finition :

1,2 litre 130 ch

Active

1,6 litre 180 ch

Allure

1,5 litre  BlueHDi 130 ch

Crossway

 2,0 litres blue HDi 165 chevaux

Gt line

 

gt

Gamme sport

508 pse / 508 pse sw

Le moteur thermique de la PSE est un 4 cylindres turbo essence à injection directe de 1,6 litre. Il développe 200 chevaux pour 300 Nm de couple dès 3 000 Trs/minute. Pour aller chercher les 360 chevaux et 520 Nm de couple que nous promet cette 508 PSE, les motoristes lui ont greffé deux moteurs électriques. Un sur chaque essieu. À l’avant, vous pouvez compter sur 110 canassons et 320 Nm de couple disponible entre 500 et 2 500 Trs/min. Le moteur électrique arrière dispose quant à lui de 113 équidés pour 166 Nm de couple disponible de 0 à 4 760 Trs/min.

Hypercar 9×8

5 mètres de long, 2 mètres de large, un moteur thermique de 680 chevaux auxquels s’ajoutent les 200kW d’un générateur électrique monté à l’avant: il ne s’agit pas de la dernière Ferrari mais de la Peugeot 9X8 Hypercar, un bolide dessiné spécialement pour remporter les prochaines 24 heures du Mans en 2022.

Véhicule utilitaire

traveller

motorisation : 

Finition :

1.6 bluehdi 95ch

Active

1.6 bluehdi de 115ch

Allure

2.0 blueHDi de 150ch

Business

2.0 blueHDi de 180ch

Business vip

rifter

                                                           

motorisation :

Finition :

1.2 puretech 110 ch

active standard 

1.2 puretech 130ch

 style standard

1.5 bluehdi 100ch

active long 5p

1.5 bluehdi 130ch

active long 7p

 

style long 5p

 

style long 7p

 

allure standard

 

allure long 5p

 

allure long 7p

 

gt standard 

 

gt long 5p

 

gt long 7p

Voilà pour l’article de la semaine, vous avez désormais tous les éléments nécessaires pour savoir quelle motorisation et finition peut être équipé sur le véhicule de votre choix !

INFO DE LA SEMAINE DU 22 / 11 / 2021INFO DE LA SEMAINE DU 22 / 11 / 2021

LES VEHICULES ELECTRIQUES EN 2021

SOMMAIRE :

  1. Autonomie des voitures électriques
  2. Développement de la gamme électrique chez Stellantis
  3. Les Batteries et les charges
  4. Modèle les plus vendus, Prix, Utilisation

I ) Autonomie des voitures électriques

L’autonomie des voitures électriques : un frein vers le marché de masse ?

En 2019, 63 % des sondés du baromètre Énergie de l’Argus considéraient l’autonomie comme le frein le plus important pour passer à la voiture électrique. Les automobilistes sont en effet réticents à l’idée de devoir recharger leur véhicule à plusieurs reprises pour parcourir de longues distances.

Même si l’accélération du déploiement des stations de recharge peut rassurer certains automobilistes, les attentes restent concentrées sur l’autonomie en elle-même.

Une autonomie moyenne en augmentation :

A en croire le rapport du Global Electric Véhicules Outlook 2021, réalisé par l’Agence Internationale de l’Énergie : On est ainsi passé d’une autonomie moyenne annoncée de 211 kilomètres en 2015 à 338 kilomètres en 2020.

  • 2015 : 211 kilomètres
  • 2016 : 233 kilomètres
  • 2017 : 267 kilomètres
  • 2018 : 304 kilomètres
  • 2019 : 336 kilomètres
  • 2020 : 338 kilomètres

Si les progrès constatés sont encourageants les cinq premières années, on peut s’étonner de la stagnation entre 2019 et 2020. En réalité, cette augmentation plus modeste est causée par l’introduction sur le marché de nombreux modèles plus compacts. Dédiés à une utilisation citadine, ils sont équipés de batteries plus petites et donc moins endurantes, comme la Citroën AMI.

II ) Développement de la gamme électrique chez Stellantis

Acteur majeur du marché automobile, le groupe Stellantis souhaite développer son offre de véhicules électriques.

A partir de 2023, les 14 marques du groupe (dont Citroën, Opel, Peugeot, Dodge ou Jeep) proposeront des voitures élaborées sur des châssis pensés comme des pures plateformes électriques.

Il s’agit d’une réelle évolution à une époque où la plupart des voitures électriques reprennent les châssis des modèles thermiques équivalents.

L’ambition de Stellantis est notamment de répondre à l’angoisse de la panne, qui reste importante pour les conducteurs de véhicules électriques. Les concepteurs ont donc imaginé quatre plateformes dédiées à cette motorisation spécifique :

  • Small : elle sera réservée aux véhicules urbains et polyvalents, à l’image de la Peugeot e-208 ou de la Fiat 500. Cette plateforme promet une autonomie de 500 kilomètres.
  • Medium : cette plateforme équipera les voitures plus longues de type berline. Les batteries associées permettront une autonomie comprise entre 700 et 800 kilomètres.
  • Large : cette plateforme sera dédiée aux véhicules de type SUV, avec une autonomie annoncée de 500 kilomètres.
  • Frame : la quatrième plateforme sera entièrement réservée aux véhicules utilitaires.

III ) Les Batteries et les charges :

Les différents types de charges :

Le spécialiste des infrastructures électriques vienne de lever le voile sur la borne de recharge la plus rapide du monde.

L’une des vraies solutions pour le développement total de la voiture électrique est la puissance de recharge. Le groupe d’ingénierie Suisse ABB l’a bien compris, et dévoile aujourd’hui une nouvelle borne qui s’annonce comme la plus rapide du monde.

Baptisée Terra 360,

Cette nouvelle unité de recharge promet une puissance de 360 kW en courant continu. Ce qui permet de fournir 100 km d’autonomie en 5 minutes, et recharger n’importe quelle voiture électrique en 15 minutes maximum. 

Les charges déjà commercialisé et courant en recharge libre-service sont :

  • La prise type 2
  • La prise CCS

Batterie :

Les batteries des véhicules électriques ont une durée de vie relativement longue en général, annoncé entre 4 et 15 ans selon les constructeurs.

L’achat de ses batteries représente le plus fort taux mais la location de ses dernières est aussi envisageable.

IV ) Modèle, Prix, Utilisation :

Voici les 4 modèles les plus vendus en 2021 :

Tesla modèle 3 / 45 000€ :                         
          Avec une autonomie de 450 km, cette berline Premium est faite pour la route, les trajets de tous les jours et même les départs en week-end, en acceptant toutefois de passer 1h à la borne de recharge rapide
Renault zoé / 32 000€ :        
        Polyvalente, une autonomie annoncée à 400km par son constructeur, la zoé s’adapte parfaitement au petit comme au moyen trajet
Peugeot e-208 / 32 000€          
       Cette citadine est idéale pour les petits-moyens trajets avec son autonomie de 340km. D’avantage confortable que la Renault zoé pour les trajets dépassant les 50km
Fiat 500e / 27 500€          
        A 27 500€ pour une utilisation étant principalement destiné à la ville (300km), non pas à cause du manque d’autonomie mais surtout pour le manque de confort sur route. La Fiat 500e est à cette 4ème position en raison de son excellente image de marque